A chaud : « The Amazing Spider-Man » en IMAX 3D (note : 5/5)

J’avais déjà vu le film en 3D « classique » (système RealD) la semaine dernière, et avais passé un excellent moment (pour une fois pleinement satisfait de la qualité de la projection 3D, ce qui n’est malheureusement pas toujours le cas…). Mais j’attendais de le revoir en IMAX 3D pour pouvoir comparer et donner un avis plus complet.

Le film : je n’avais vu aucun des Spider-Man de Sam Raimi et ne peux donc pas comparer. Je connaissais le personnage de Peter Parker / Spider-Man grâce à quelques BD et dessins-animés quand j’étais enfant, mais ne connaissais pas vraiment l’histoire du personnage. J’ai donc beaucoup apprécié ce film qui traite dans un premier temps du jeune Peter Parker, lequel se pose des questions sur ses parents disparus, et se découvre (je ne dirai pas comment ni pourquoi) des super-pouvoirs qu’il va devoir apprendre à maîtriser, canaliser et utiliser au mieux. C’est (d’après les gens qui ont vu la première trilogie) une nouvelle approche de la « naissance » de Spider-Man, crédible et bien interprétée par le jeune Andrew Garfield. Nouvelle petite amie aussi avec Gwen Stacy (interprétée par la sublime Emma Stone, compagne de l’acteur dans la vraie vie). Dans un second temps, Spider-Man s’investit lui-même d’une mission (puis d’autres…) qui lui tient à cœur, et va devoir affronter un méchant particulièrement… méchant et dangereux (l’excellent Rhys Ifans). Avec beaucoup d’action, des scènes spectaculaires et impressionnantes en 3D, sans oublier beaucoup d’humour. Je n’ai pas vu le temps passer et ai vraiment adoré ce film ! Je ne connaissais pas Andrew Garfield, savais juste qu’il était passionné par Spider-Man depuis sa plus tendre enfance, et bien ça se voit ! Superbe performance ! Attention, il y a une scène bonus au milieu du générique ;-)

La version IMAX 3D : ayant déjà passé un excellent moment en 3D classique (certaines scènes sont magnifiques d’un point de vue visuel, et très impressionnantes si l’on est bien placé dans la salle, et bien que la première partie du film soit essentiellement en simple relief, à peine prononcé, quasiment visible sans lunettes) la première partie ne m’a impressionné que par la netteté et la qualité de la 3D (deux projecteurs à la place d’un adaptateur RealD avec les défauts inhérents à cette technologie, ça aide). L’image restant désespérément au format Scope (c’est à dire le format large classique des projections 2D standard) sur la première moitié du film. Mais lorsque les scènes de combat, les effets spectaculaires et notamment la « Spider-View » arrivent, on voit de plus en plus souvent l’image s’étirer vers le bas et vers le haut, et occuper toute la surface de l’écran. Cela ne représente au final qu’à peine une demie-heure de réel IMAX, mais quelle claque, notamment sur le final ! Avec la taille de l’image très immersive, la 3D très bien travaillée, et le son à la sauce IMAX, on a vraiment l’impression d’y être… Du grand spectacle, qui ne m’a pas fait regretter le prix de la place. Dommage que seules certaines scènes soient en plein écran, mais c’est déjà ça !

Ma note : 5/5

Critique prochainement

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s