Sans identité

Affiche du film "Sans identité"

Affiche du film "Sans identité"

Une bande-annonce attirante, un trio d’acteurs que j’aime bien (Liam Neeson, Diane Kruger, January Jones), de bonnes critiques… Voilà qui m’a convaincu d’aller voir « Sans identité ».

Gina (Diane Kruger) et Martin Harris (Liam Neeson) sont dans de sales draps

Gina (Diane Kruger) et Martin Harris (Liam Neeson) sont dans de sales draps

L’histoire commence dans un avion. Un couple, le professeur Martin Harris et sa femme Liza, sont sur le point de se poser à Berlin. But du séjour : participer à une conférence scientifique qui dure plusieurs jours. Harris est un éminent spécialiste et doit y rencontrer d’autres chercheurs renommés. A l’aéroport, un chauffeur de taxi pressé oublie dans un chariot une mallette noire qui appartient à Martin. Ce n’est qu’une fois arrivé au luxueux hôtel Adlon, où a lieu la conférence, qu’il se rend compte qu’il manque un bagage. Aussitôt, sans même avoir le temps de prévenir sa femme – occupée à la réception – il saute dans un autre taxi pour retourner à l’aéroport récupérer son bien. En route, une malheureuse série d’incidents débouche sur l’accident : le taxi, pour éviter d’autres véhicules, traverse le parapet d’un pont et se retrouve dans une rivière. Assommé, Martin perd connaissance et ne doit sa vie qu’au courage de Gina, la conductrice du taxi, qui réussit à le sortir de la voiture et de l’eau, puis s’enfuit en le laissant entre les mains des secours. Ce n’est que quelques jours plus tard que Martin Harris se réveille, à l’hôpital. Personne ne sait qui il est – il n’avait aucun papier sur lui au moment de l’accident – et personne n’est venu réclamer après lui. Comprenant que sa femme n’a pas pu être prévenue et doit se morfondre d’inquiétude seule à l’hôtel, Martin Harris signe une décharge et quitte l’hôpital pour aller rejoindre sa femme. Arrivé à l’hôtel, on ne veut pas le laisser entrer sans papiers d’identité. Et lorsqu’il demande à voir sa femme pour qu’elle prouve qu’il est bien le professeur Martin Harris, celle-ci ne le reconnaît pas. Pire : elle est en compagnie d’un autre homme qui prétend être Martin Harris. Lequel des deux dit vrai ? Pour le moment, entre un homme qui se dit éminent professeur, en compagnie de sa femme et d’autres connaissances; et un autre homme certes déterminé, mais sans papiers et sortant tout juste de l’hôpital, la balance penche clairement en défaveur de notre rescapé du taxi. Martin Harris doit donc quitter l’hôtel et chercher à comprendre ce qu’il se passe. Et à récupérer sa place, son identité. Pour cela, il va pouvoir compter – bien malgré elle au départ – sur Gina, la jeune conductrice du taxi, sans papiers et en irrégularité sur le sol allemand. Et les surprises et rebondissements vont se succéder…

Martin Harris (Liam Neeson) et Rodney Cole (Frank Langella) en pleine discussion

Martin Harris (Liam Neeson) et Rodney Cole (Frank Langella) en pleine discussion

Voilà un film qui tient bien ses promesses. Un scénario captivant, des personnages attachants, de l’action, beaucoup d’action, du suspens, des rebondissements, on ne s’ennuie pas une seconde et on ne voit pas passer les presque deux heures (1h50) du film. Liam Neeson est très crédible en scientifique déterminé à retrouver la vérité, prêt à tout y compris employer la force. Diane Kruger m’a aussi beaucoup plu, participant à la plupart des scènes d’action, et convaincante en jeune clandestine qui cherche à gagner de l’argent pour pouvoir s’acheter des papiers et retrouver une vie normale. Les autres seconds rôles sont aussi bien joués (Bruno Ganz, Franck Langella, January Jones,…). Bref : un bon film d’action à l’intrigue très prenante.

Ma note : 4/5

Elizabeth Harris (January Jones) à la réception d'un hôtel prestigieux

Elizabeth Harris (January Jones) à la réception d'un hôtel prestigieux

Photos : www.allocine.fr (Fiche du film ici)

Publicités

3 réflexions au sujet de « Sans identité »

  1. Oui… je confirme, très bon film ! Visionné hier soir seulement… Suspense garanti, rebondissements, actions musclées, intrigue soutenue et belles interprétations de ce beau casting, j’ai aimé revoir Bruno Ganz aussi !
    4/5 aussi !!! 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s