Minuit à Paris

Affiche du film "Minuit à Paris"

Affiche du film "Minuit à Paris"

Les quelques films de Woody Allen que j’ai déjà vus (notamment « Match point » et « Scoop ») m’ayant plu, et l’histoire se déroulant à Paris, j’ai eu envie de voir comment le réalisateur avait filmé la capitale et le casting prestigieux qu’il a réuni. Peu m’importait le fait que ce soit le film d’ouverture à Cannes…

Escapade en amoureux à Versailles pour Inez (Rachel McAdams) et Gil (Owen Wilson)

Escapade en amoureux à Versailles pour Inez (Rachel McAdams) et Gil (Owen Wilson)

Gil est un jeune écrivain américain, souvent sollicité pour écrire des scénarios, mais qui s’est lancé dans l’écriture d’un roman. Nous sommes à Paris, où Gil a accompagné sa fiancée Inez, pour « jouer les parasites » auprès des parents de cette dernière, en déplacement pour affaires. Le jeune couple compte bien profiter de ce voyage pour visiter et profiter des charmes de la capitale française. Gil est amoureux de Paris, où il a déjà vécu quelques temps pendant ses études, et espère bien y puiser l’inspiration nécessaire à la rédaction de son livre, tâche qui lui est plus difficile que prévue mais à laquelle il ne souhaite pas renoncer. Rêveur, artiste dans l’âme, Gil supporte de moins en moins les visites, repas et autres activités en présence de ses beaux-parents (notamment son beau-père avec qui les opinions politiques sont divergentes) mais aussi d’un couple d’amis d’Inez : Paul – pour qui la jeune femme éprouvait quelques sentiments à la fac, et qu’elle admire toujours – est en effet aussi pédant que cultivé, et a son mot à dire sur tout. Aussi, lorsque Paul et sa femme invitent les deux amoureux à venir danser avec eux, Gil refuse et préfère aller marcher, seul, dans les rues de Paris. Il a besoin d’air, et se sent bien mieux dans les rues de cette ville où il rêve d’habiter, qu’en compagnie de gens qui l’exaspèrent. Vers minuit, perdu, Gil décide de s’asseoir sur les marches d’une église lorsque les passagers d’une voiture peu ordinaire s’arrêtent à sa hauteur et l’invitent à monter. Embarqué vers une soirée mondaine, Gil ne sait pas encore qu’il va y faire des rencontres aussi prestigieuses qu’inattendues…

Balade nocturne pour la muse Adriana (Marion Cotillard) et Gil (Owen Wilson)

Balade nocturne pour la muse Adriana (Marion Cotillard) et Gil (Owen Wilson)

Autant je suis un peu resté sur ma faim quant à l’histoire racontée par ce film – je pense qu’il faudrait que je le revoie pour affiner mon opinion – autant j’ai apprécié le bel hommage rendu par Woody Allen à Paris, à des hauts-lieux de l’histoire et de la culture française, mais aussi à des périodes riches comme la Belle-époque et à des personnages qui les ont marquées. J’ai beaucoup aimé la variété et la richesse du casting, permettant de voir (parfois brièvement) une belle palette d’acteurs, parmi lesquels beaucoup de Français. Le personnage principal est interprété à merveille par Owen Wilson, qui apporte à Gil cette insouciance, cette passion, cet émerveillement permanent qui l’accompagnent et qu’il nous transmet. Woody Allen filme Paris d’une façon qui montre tout l’amour qu’il éprouve pour notre capitale. Alors oui, je suis un peu resté sur ma faim, peut-être parce que je m’attendais à un autre genre de film, mais je me suis néanmoins régalé et n’ai pas regretté ce voyage culturel.

Ma note : 3/5

Gabrielle (Léa Seydoux) montre un disque de Cole Porter à Gil (Owen Wilson)

Gabrielle (Léa Seydoux) montre un disque de Cole Porter à Gil (Owen Wilson)

Photos film : www.allocine.fr (Fiche du film ici)


2 réflexions au sujet de « Minuit à Paris »

  1. J’ai trouvé le film un peu bizarre… Je m’attendais pas trop à ça mais il y avait des passages très marrants (les rencontres de Gil… je n’en dis pas plus ^^)
    Je n’ai pas spécialement aimé toutes ces apparitions à droite à gauche de tous ces acteurs ou d’une ancienne Miss France. C’était farfelu pour moi.

    J’avoue que ce film est une belle carte postale et publicité pour Paris ^^ Mais il ne faudrait pas que les touristes viennent ici en s’imaginant qu’ils vont connaitre la même aventure que Gil… ^^

    • C’est sûr que Woody ne montre pas la pollution, ni les concertos pour klaxons en ut aux carrefours, ni l’amabilité des garçons de café ou encore le confort et la chaleur du RER B 😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s