Low cost

Affiche du film "Low cost"

Affiche du film "Low cost"

Je ne rechigne jamais à aller voir une petite comédie française. Avec Jean-Paul Rouve, Gérard Darmon, Judith Godrèche, voilà un casting sympathique ! Sans oublier que j’avais beaucoup aimé le film précédent de Maurice Barthélemy, le road-movie « Papa » avec Alain Chabat. C’est parti pour un vol en low-cost !

Dagobert (Jean-Paul Rouve) mène la fronde des passagers, avec Nuance (Judith Godrèche), l'une des hôtesses de l'air

Dagobert (Jean-Paul Rouve) mène la fronde des passagers, avec Nuance (Judith Godrèche), l'une des hôtesses de l'air

Dagobert – agent spécialisé dans l’espionnage industriel, Jean-Claude – pilote de ligne à la retraite, Pierre – homme pressé à l’emploi du temps toujours chargé, sans oublier Alain – CRS en vacances, Gauthier – trafiquant de drogue ou encore Monsieur Paul – persuadé que le monde entier est une imposture et qu’on nous ment sur tout; voilà des gens qui à priori n’ont pas grand chose en commun. C’est grâce à un vol low-cost entre Djerba et Beauvais que tout ce petit monde se retrouve réuni dans un avion, en compagnie d’autres personnages hauts en couleurs. Chacun est pressé de rentrer en France, pour des raisons diverses. Or l’avion ne décolle toujours pas, après plusieurs annonces du commandant de bord et bientôt quelques heures d’attente en pleine chaleur et sans informations concrètes. Ce n’est que devant l’insistance et le mécontentement des passagers que le commandant finit par cracher le morceau : le voyagiste qui a affrété cet avion vient de faire faillite, et n’a pas payé la compagnie aérienne (« Lobud Jet »…) qui préfère donc maintenir l’avion au sol. Dans la cabine, la grogne monte : les passagers les plus pressés exigent que l’avion décolle, ou qu’une solution soit trouvée rapidement pour les ramener sur Paris. En attendant quoi ils vont occuper l’avion. Au milieu de la nuit, en voyant que rien ne bouge, et après une longue discussion avec Nuance, l’une des hôtesses, Dagobert – passager du genre névrosé – décide de prendre les choses en main, et propose que les passagers prennent eux-mêmes les commandes de l’avion. En effet, Jean-Claude, l’un des voyageurs, s’est présenté comme un pilote de ligne à la retraite. Il fait semblant de rechigner mais est très flatté et content lorsque Dagobert annonce que c’est grâce à lui qu’ils vont pouvoir rallier Beauvais. Pendant que l’ancien pilote d’Air France prépare son Boeing 737 au décollage, quelques passagers décident de quitter l’avion, pas franchement rassurés. Le commandant de bord de l’avion, lui, est pris en otage et invité à se tenir à la disposition de Jean-Claude en cas de problème. L’autorisation de décoller est donnée, la passerelle retirée, les ceintures attachées… Et c’est parti pour ces passagers satisfaits de quitter enfin le plancher des vaches et de rentrer chez eux. Mais un doute plane quand-même dans la cabine… Et si Jean-Claude, qui connaît visiblement quelques rudiments de pilotage, était un mythomane ? Le vol débute sans encombres, mais après quelques instants le pilote annonce qu’ils vont devoir se poser à Figari (Corse du Sud) à la demande du contrôle aérien, en raison de problèmes météo. Quand l’avion se pose, les passagers sont certes déçus de devoir encore perdre du temps, mais sont heureux d’être de retour en France. Mais lorsque Dagobert, Nuance et Jean-Claude ouvrent l’une des portes de l’avion, ils comprennent rapidement, en apercevant des chameaux et dromadaires, qu’il y a eu une grosse boulette dans la navigation, et qu’ils se sont posés sur le sol africain, en plein désert, et à proximité d’un camp de rebelles particulièrement belliqueux… Les problèmes sont bien loin d’être terminés pour nos passagers, qui vont compter sur Dagobert pour les tirer de là… A tort ou à raison ?

Jean-Claude (Gérard Darmon), 35000 heures de vol, est fier de montrer à nouveau ses talents de pilote

Jean-Claude (Gérard Darmon), 35000 heures de vol, est fier de montrer à nouveau ses talents de pilote

Après la tendresse et la complicité d’une relation père-fils dans son précédent long-métrage, Maurice Barthélemy nous offre avec ce film une bonne dose d’humour « à la Robins des bois », des situations et gags hilarants, sur fond de caricature. Lorsque l’on pénètre dans l’avion avec la caméra, on croise des personnages que l’on a déjà rencontrés un jour, et on retrouve bien l’ambiance des vols à bas prix. Jean-Paul Rouve est exceptionnel dans le rôle de cet homme à la fois timide et stressé, complètement névrosé, qui se lâche pour plaire à une hôtesse de l’air, ou pour se prouver à lui-même qu’il peut être un leader, ou tout simplement parce qu’il est excédé par la situation. Gérard Darmon et Judith Godrèche, très bons dans leurs rôles respectifs, sont entourés d’acteurs beaucoup moins connus, mais que l’on a l’habitude de voir dans des seconds rôles, des téléfilms ou même des publicités. Notamment François Bureloup, qui parvient à rendre son personnage à la fois agaçant, odieux, et drôle. Avec quelques répliques bien senties, des scènes cocasses et l’utilisation de chansons ou musiques de circonstance, on passe un très bon moment devant « Low cost », et on rit quasiment en permanence. Belle réussite pour un film dont la plupart des scènes ont lieu à huis-clos, dans une cabine d’avion. L’humour est peut-être un peu décalé, déjanté par moments, mais sans jamais tomber dans le ridicule. A noter un générique de fin très bien fait, qui incite à rester jusqu’au bout !

Ma note : 4/5

Retrouvez une autre critique (élogieuse) et des photos de l’avant-première du mardi 7 juin à l’UGC Ciné Cité Bercy en compagnie de l’équipe du film sur Popmovies.

Un petit bonus ici.

Les passagers du vol Djerba-Beauvais ne sont pas encore au bout de leurs surprises...

Les passagers du vol Djerba-Beauvais ne sont pas encore au bout de leurs surprises...

Photos film : www.allocine.fr (Fiche du film ici)

Publicités

5 réflexions au sujet de « Low cost »

  1. Un film excellent!! Vu 2 fois et sûrement une 3ème 🙂 Après tout « jamais 2 sans 3 » 😉
    Je ne suis pas spécialement fan des comédies Françaises mais là je n’ai fait que rire et pleurer!! Pas des larmes de tristesse bien entendu 😉
    Un film à voir absolument! Des acteurs principaux et secondaires qui sont excellents, des situations absurdes mais hilarantes, on ne s’ennuie vraiment pas pendant ce vol 🙂

  2. Autant j’ai lu récemment des critiques pas très sympathiques sur Jean-Paul Rouve (je ne peux pas juger car je n’ai pas vu les films en question) comme quoi il n’est pas fait pour les rôles sérieux, etc. etc. etc. Mais là une chose est sûre, il est exceptionnel ! Ce film sans lui n’aurait pas la même saveur… Et puis bon le reste du casting a été bien étudié… Même les personnages que l’on voit le moins sont bien choisis ! Lord Kossity en CRS, « c’est d’la bombe bébé » 😀 (Le tout étant de savoir s’il a déjà joué à la crapette à l’arrière d’une Benz) J’ai bien aimé aussi les rares interventions d’Etienne Chicot : voilà un acteur qui a souvent beaucoup de charisme avec son air sérieux, sa voix très très grave, et qui là nous sort des choses invraisemblables… qui du coup font rire toute la salle ! Bref… Je vais le revoir ce soir 😉

  3. Vu une seule fois pour cause de planning chargé à l’époque.
    Bonne comédie, un poil déjantée, mais c’est ce qui fait le charme.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s