London boulevard

Affiche du film "London boulevard"

Affiche du film "London boulevard"

Première réalisation pour William Monahan – scénariste réputé, récompensé pour « Les infiltrés » il y a quelques années, « London boulevard » faisait partie de mes priorités. La bande-annonce m’avait également intrigué et le casting me paraissait alléchant.

Mitchel (Colin Farrell), ancien gangster sorti de prison et qui veut s'en sortir

Mitchel (Colin Farrell), ancien gangster sorti de prison et qui veut s'en sortir

Nous sommes à Londres, dans une prison. Mitchel, gangster condamné il y a quelques années pour une rixe qui a mal tourné, est libéré. L’homme a purgé sa peine et souhaite se ranger, retrouver une vie normale. Mais il rencontre dès sa sortie de prison Billy Norton, un ancien coéquipier des basses oeuvres, qui lui propose de l’aider à trouver un logement et un travail. Un peu réticent, Mitchel n’a pas vraiment le choix. Il se retrouve ainsi à arpenter les rues et les immeubles de Londres avec Billy, pour faire peur et extorquer de l’argent aux résidents de leur territoire. Mitchel n’approuve pas la violence de son collègue, mais doit le défendre lorsque c’est nécessaire. Un soir, en sortant d’une fête organisée pour sa sortie de prison, notre ancien taulard croise et sauve une jeune femme d’une agression. Cette dernière, pour le remercier, lui confie alors qu’une amie à elle cherche un homme de son genre pour un travail particulier.  Mitchel décide donc d’aller rencontrer cette personne : il s’agit de Charlotte, actrice célèbre mais qui a mis sa carrière entre parenthèses depuis quelques temps pour se consacrer à la peinture. Charlotte semble mal vivre cette période, et ne supporte plus d’être harcelée jusque chez elle par des paparazzis à l’affût de la moindre photo croustillante. Jordan, un ami de Charlotte, qui se dit également acteur, producteur, musicien, et semble bien connaître la maison – il vit sous le même toit que l’actrice – prend en charge Mitchel et l’encourage à accepter le poste : il doit empêcher les paparazzis trop indiscrets de pénétrer dans la propriété de Charlotte, et les éloigner le plus possible. C’est ainsi qu’il va mener pendant quelques temps une double vie : celle d’agent de la pègre en accompagnant Billy, et celle d’homme rangé en veillant à la sécurité de Charlotte. Lorsqu’il apprend ceci, Billy y voit une occasion de gagner beaucoup d’argent : il sait que de nombreuses voitures de collection, appartenant à l’ex-mari de Charlotte, lequel semble en difficultés judiciaires en Espagne et n’a jamais réclamé son bien, sont toujours entreposées chez la jeune actrice. Il en parle donc à Gant, son patron, l’un des hommes les plus puissants de la pègre londonienne. Ce dernier est aussitôt intéressé et tend un piège à Mitchel, en le rendant complice (ou plutôt témoin) d’un meurtre, bien malgré lui. C’est ainsi que l’ancien détenu va devoir, s’il tient à sa vie, mais aussi à celle de sa soeur – Briony, alcoolique aux moeurs plutôt légères – obéir aux ordres de Gant. Mais comme il se lie d’amitié et commence même à éprouver des sentiments pour Charlotte, sa tâche va être compliquée… Comment va s’en sortir Mitchel ? Va-t-il réussir à échapper à la pègre pour vivre sa vie auprès de la belle actrice ?

Bien malgré lui, Mitchel (Colin Farrell) doit obéir au puissant Gant (Ray Winstone)

Bien malgré lui, Mitchel (Colin Farrell) doit obéir au puissant Gant (Ray Winstone)

Le scénario de ce film est assez bien ficelé, avec notamment quelques rebondissements surprenants voire déroutants. Colin Farrell livre une très bonne prestation, dans le rôle de cet ancien bandit qui veut s’en sortir, échapper à son passé, et a toujours la classe. A ses côtés on trouve aussi quelques « gueules », des acteurs moins connus mais qui ont beaucoup de talent, notamment David Thewlis, Ray Winstone et Ben Chaplin. Keira Knightley brille par sa pâleur, elle interprète avec efficacité cette star sur le déclin, qui vit mal son divorce et sa sur-médiatisation (on voit sa photo partout dans Londres). La bande-son est très bonne, en collant bien à l’atmosphère du film, à cet univers de gangsters. Mais mis à part ces aspects positifs, je n’ai pas vraiment accroché… Je n’ai pas tout compris, et suis globalement resté sur ma fin. J’ai d’ailleurs vu des gens sortir de la salle bien avant la fin, même si cela ne veut pas dire grand chose… Un film qui, pour moi, ne tient pas toutes ses promesses mais est loin d’être mauvais !

Ma note : 3/5.

Charlotte (Keira Knightley) et Mitchel (Colin Farrell), un couple au départ improbable

Charlotte (Keira Knightley) et Mitchel (Colin Farrell), un couple au départ improbable

Photos film : www.allocine.fr (Fiche du film ici)

Publicités

2 réflexions au sujet de « London boulevard »

  1. Un film sympa, des acteurs très bons surtout les gangsters.
    Une histoire assez sympa, des rebondissements auxquels on ne s’attend pas forcément (surtout à la fin!).
    J’ai bien aimé aussi la musique du film, on est vraiment dans l’ambiance et on se sent à Londres.
    Comme toi j’ai aimé sans plus le film. Je crois que ce que je retiendrais vraiment c’est la musique 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s