Super 8

Affiche du film "Super 8"

Affiche du film "Super 8"

J’ai eu l’occasion de voir ce film tant attendu quelques jours avant sa sortie. A force de lire des critiques élogieuses dans la presse spécialisée, j’avais hâte de voir le résultat ! Quand J.J. Abrams et Steven Spielberg s’allient pour faire un film « d’époque », forcément ça attire 🙂

Charles Kaznyk (Riley Griffiths), Joe Lamb (Joel Courtney), Martin (Gabriel Basso), Preston (Zach Mills) et Alice Dainard (Elle Fanning) s'amusent à tourner un film en Super 8

Charles Kaznyk (Riley Griffiths), Joe Lamb (Joel Courtney), Martin (Gabriel Basso), Preston (Zach Mills) et Alice Dainard (Elle Fanning) s'amusent à tourner un film en Super 8

Lillian est une petite ville tranquille dans l’Ohio, construite autour de la fonderie qui emploie beaucoup de ses habitants. Nous sommes en 1979. Entre Jackson Lamb, le shérif-adjoint, et son fils Joe, les choses sont compliquées depuis le décès de leur femme/mère, suite à un accident à la fonderie. Jack a beaucoup de travail et n’a jamais eu réellement l’habitude de s’occuper de son jeune garçon. Mais Joe peut compter sur un petit groupe d’amis fidèles, dont Charles Kaznyk, qui rêve de devenir réalisateur de cinéma. Équipé d’une caméra Super 8, ce dernier passe tout son temps libre à imaginer des scénarios, et à mettre en scène ses jeunes camarades. Chacun a un rôle bien défini : l’un est responsable du maquillage et des « effets spéciaux », l’autre s’occupe de la caméra, … et tous se relaient pour incarner les personnages imaginés par Charles, lequel dirige tout son petit monde en improvisant régulièrement en fonction des hasards du tournage. Un soir, le petit groupe d’amis parvient à convaincre Alice Dainard, jeune fille plutôt discrète, de jouer le principal rôle féminin et accessoirement – puisqu’elle sait conduire la voiture de son père, sans avoir le permis – de les emmener dans une gare à l’extérieur de la ville, où ils pourront tourner une scène nocturne sans être dérangés. Tout se passe normalement lorsque les enfants aperçoivent un long train de marchandises qui arrive à toute vitesse. Charles décide de sauter sur l’occasion pour tourner une scène. Mais la petite troupe est loin de s’imaginer ce à quoi elle va assister : soudainement le train déraille et explose, et les voilà pris au piège au beau milieu d’une grosse catastrophe ferroviaire. Les enfants parviennent à s’en sortir, mais découvrent un paysage de désolation. Passé le choc émotionnel, leur attention est attirée par un wagon qui, au loin, semble être violemment secoué de l’intérieur. Des bruits inhabituels en sortent… Mais des militaires arrivent rapidement, et investissent les lieux. Les jeunes amis décident alors de s’enfuir le plus vite possible pour ne pas avoir de problèmes… Sur les lieux de l’accident, ils ont brièvement croisé un professeur de leur collège, qui leur a fermement conseillé de ne jamais raconter ce qu’ils ont vu, sinon eux et leurs familles seront en danger… Mais pour les enfants, cela va être bien difficile de cacher ce qu’ils ont vu, d’autant plus que Lillian va être le lieu de phénomènes étranges et de disparitions inquiétantes…

Le shérif-adjoint Jack Lamb (Kyle Chandler) constate de plus en plus de phénomènes étranges dans sa ville de Lillian...

Le shérif-adjoint Jack Lamb (Kyle Chandler) constate de plus en plus de phénomènes étranges dans sa ville de Lillian...

Il m’est – et même récemment – arrivé d’être déçu par des films attendus par beaucoup de monde et autour desquels une forte promo était faite. Mais avec ce « Super 8 », le résultat est vraiment à la hauteur. J’ai passé un excellent moment devant ce film, à suivre les (més)aventures de ces enfants (très bien interprétés par les jeunes acteurs) qui voulaient simplement s’amuser avec leur caméra et se sont retrouvés au mauvais endroit au mauvais moment (non, Bruce Willis n’est pas au casting). Une tension certaine, bien entretenue par les images, les sons, la musique, envahit régulièrement la salle, et j’ai vu beaucoup de gens sursauter à plusieurs reprises. J.J. Abrams joue parfaitement avec nos nerfs. Et rend bien hommage à son producteur (Steven Spielberg) mais aussi aux films de cette période 70’s/80’s. « Super 8 » ne plaira peut-être pas à tout le monde, mais moi j’ai vraiment bien aimé. Attention, le film est déconseillé aux enfants de moins de 10 ans. Effectivement, certaines scènes peuvent impressionner les plus jeunes. Par contre ne partez pas trop vite : le générique comprend un bonus bien sympathique 😉

Ma note : 5/5.

Un bonus est disponible ici.

Mais que peuvent donc bien regarder Jack Lamb (Kyle Chandler), son fils Joe (Joel Courtney), Alice Dainard (Elle Fanning) et son père Louis (Ron Eldard) ?

Mais que peuvent donc bien regarder Jack Lamb (Kyle Chandler), son fils Joe (Joel Courtney), Alice Dainard (Elle Fanning) et son père Louis (Ron Eldard) ?

Photos film : www.allocine.fr (Fiche du film ici)

6 réflexions au sujet de « Super 8 »

  1. Ah ouais, 5/5 ^^

    Je vais commencer par fin 😉 le bonus est génial, vraiment sympa le clin d’œil pour les jeunes !

    Un bon petit film !
    Scénario un peu « classique » mais les jeunes campent très bien leurs rôles !
    Le film se met en place petit à petit, jusqu’à 3 scènes « clé » (j’en dis pas plus pour ceux qui veulent le voir) parce qu’après ça bouge pas mal.

    Je doute de retourner le voir une seconde fois ^^

    • La seconde fois ne me fera probablement pas le même effet car maintenant que je sais ce qu’il se passe, quand et comment, forcément je serai moins « tendu » sur mon siège… Ce qui m’a vraiment poussé à mettre la note maximale plutôt qu’un 4/5, c’est vraiment l’état d’esprit dans lequel le film m’a plongé, et l’ambiance qui se ressentait dans la salle. Ça faisait longtemps que je n’avais pas ressenti la même chose dans une salle de ciné : mais forcément, ce n’est efficace que pour la première projection du film 🙂

  2. J’ai bien aimé les trois quarts du film, malgré un scénario vu,vu,vu, et revu. (rho, les méchants militaires! la pauvre créature persécutée! ça ne vous rappelle rien?) La scène du déraillement est juste bluffante, les gamins sont ma foi bien attachants (un petit faible pour Carey, perso).Mais non d’un canard, la fin est juste trop gluante pour moi: de la guimauve en barre!!Si ça m’avait fait pleurer pour ET, c’est parceque j’avais 12 ans, et qu’ET était craquinet. Alors que ce monstre là est juste dégueulassement répugnant et mes 12 ans sont bien loin.. Bref,j’ai passé un bon moment,mais vraiment, ET et Les Goonies, c’est bien,bien,bien au dessus pour moi!

    • Ah ça c’est sûr que le scénario n’apporte pas de grande innovation, mais en même temps c’est une sorte de film hommage donc c’est un peu normal qu’on retrouve les mêmes ingrédients 🙂 La fin aurait effectivement pu être améliorée, mais pour du J.J. Abrams ça va encore, il a déjà fait pire comme fin ^^

  3. Je suis habituellement pas emballée par la science-fiction mais j’avoue que je me suis laissée emporter par le film. Après, la fin est « classique » dans un sens (la bête est un peu dégueu lol) mais moi c’est des fins qui me plaisent 😉
    Les gamins sont très attachants, surtout la petite fille. et la scène du déraillement, on croyait vraiment y être !

    • La petite fille (Elle Fanning) est – pour la petite histoire – la soeur de Dakota Fanning, qui s’était fait remarquer il y a quelques années dans de grosses productions comme « La guerre des mondes » (avec Tom Cruise) et était à l’époque l’une des « gamines » les plus courtisées d’Hollywood ! Quelle famille…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s