Comment tuer son boss ?

Affiche du film "Comment tuer son boss ?"

Affiche du film "Comment tuer son boss ?"

Le sujet du film m’intéressait, et son casting m’a définitivement convaincu d’aller le voir. Entre les acteurs qu’on ne présente plus comme Kevin Spacey, Colin Farrell ou Jennifer Aniston, et deux autres dont j’ai déjà pu apprécier le potentiel comique (Jason Bateman et Jason Sudeikis), voilà autant de raisons de découvrir ce « Horrible bosses » (titre en VO) qui s’annonçait comme une bonne comédie trash. Je n’ai pas été déçu du voyage…

C'est au cours d'une soirée alcoolisée que Kurt (Jason Sudeikis), Nick (Jason Bateman) et Dale (Charlie Day) décident d'éliminer leurs patrons respectifs...

C'est au cours d'une soirée alcoolisée que Kurt (Jason Sudeikis), Nick (Jason Bateman) et Dale (Charlie Day) décident d'éliminer leurs patrons respectifs...

Nick, Kurt et Dale sont trois amis de longue date. Le premier, célibataire endurci, passe sa vie au bureau, en espérant décrocher enfin la promotion qui lui semble promise. Le second travaille dans une entreprise familiale, et est très proche de son patron, un homme charmant qui semble prêt à lui confier les rênes de l’entreprise, plutôt qu’à Bobby, son propre fils, un véritable fainéant toxicomane qui passe plus de temps à sniffer sa drogue dans les toilettes qu’à bosser. Le troisième est assistant dentaire et n’a qu’une ambition dans la vie : être un bon mari. Il est fiancé depuis peu à Stacy et compte bien l’épouser prochainement. Tout pourrait aller pour le mieux dans le meilleur des mondes si chacun des trois compères n’avait de gros problèmes avec son/sa boss… Nick tout d’abord : depuis de nombreuses années, il sacrifie sa vie privée et se tue à la tâche en espérant que Dave Harken, son patron, lui offrira la promotion qui lui semble promise. Il subit sans broncher les moindres caprices de son boss, qui profite allègrement de la situation. Mais lorsque, au cours d’une réunion, Harken annonce que finalement il va lui-même prendre le poste qu’il avait promis à Nick, étendant ainsi ses fonctions, son bureau, et son salaire, notre esclave du travail comprend qu’il s’est fait avoir, et qu’il est condamné à subir pendant de longues années la loi de son infâme patron. On a vu que pour Kurt tout allait bien, mais c’était sans compter sur le décès accidentel de Jack Pellit, dont la succession revient alors automatiquement à son fils Bobby. Lequel décide de remettre en cause tout ce que son père avait construit, ordonne à Kurt de licencier des gens arbitrairement s’il ne veut pas perdre sa propre place, lui fait comprendre qu’il n’a strictement rien à faire de l’entreprise Pellit, et qu’il va se contenter de récupérer un maximum d’argent pour pouvoir vivre sa vie de débauche. Pour Kurt, en pleine douche froide, c’en est trop… Quant à Dale, ses problèmes sont différents mais tout aussi gênants pour le mari idéal qu’il ambitionne de devenir : Julia, sa patronne, n’a de cesse de lui faire des avances, un véritable harcèlement sexuel. Le pauvre assistant sait en plus qu’il est bloqué car suite à une malheureuse histoire d’exhibitionnisme dans un jardin d’enfants (après une soirée bien arrosée, il avait simplement entrepris d’aller faire ses besoins dans le jardin voisin du bar, désert au milieu de la nuit, et s’est fait arrêter et ficher comme délinquant sexuel…) il aura beaucoup de difficultés à trouver un nouvel emploi, seule Julia semblant à même de lui proposer du travail. Et pour cause : elle a un moyen de pression sur sa proie… Pour les trois hommes, la coupe est pleine : lors d’une soirée alcoolisée, ils évoquent la possibilité d’éliminer leurs patrons respectifs pour retrouver la paix. Et ce qui n’est au départ qu’une boutade entre personnes soûles finit par devenir réalité : Nick, Kurt et Dale se jettent à l’eau, et vont tout faire pour se débarrasser de leurs supérieurs hiérarchiques… Mais on ne s’improvise pas tueur ni même commanditaire… Et nos trois compères ne sont pas au bout de leurs peines ni de leurs mésaventures…

Le pauvre Dale (Charlie Day) ne sait plus comment repousser les avances de Julia, sa patronne (Jennifer Aniston)

Le pauvre Dale (Charlie Day) ne sait plus comment repousser les avances de Julia, sa patronne (Jennifer Aniston)

J’espérais rire et passer un bon moment, je n’ai pas été déçu, loin de là. Pour peu que l’on ne soit pas allergique à l’humour trash, cru, et aux films déjantés à la « Very bad trip », on passe un excellent moment devant cette comédie rondement bien menée par l’ensemble du casting. Que ce soit les trois malheureux compères (les deux précédemment cités, plus Charlie Day que j’ai découvert sur ce film et qui est vraiment excellent) ou les trois odieux personnages qui les emploient, sans oublier le reste du casting, on sent que les acteurs se sont réellement éclatés en tournant ce film, avec pour certains des rôles à contre-emploi (Jennifer Aniston en dentiste nympho et obsédée… Jamie Foxx en criminel… Sans oublier l’improbable caméo de Ioan Gruffud alias Mr Fantastique…) On rit beaucoup on voyant ces trois bras-cassés tenter de parvenir à leurs fins, et se heurter à de nombreux imprévus… Des scènes mémorables, des répliques bien senties, tout est réuni pour passer un bon moment de rire et de détente, sans se prendre la tête. Avec un petit bonus sympa au début du générique.

Ma note : 4/5.

Pour Nick (Jason Bateman), Dale (Charlie Day) et Kurt (Jason Sudeikis), rien ne se passe comme prévu...

Pour Nick (Jason Bateman), Dale (Charlie Day) et Kurt (Jason Sudeikis), rien ne se passe comme prévu...

Photos film : www.allocine.fr (Fiche du film ici)

9 réflexions au sujet de « Comment tuer son boss ? »

  1. bon ben comme je te l’ai deja dit j’ai pas accroché… il y a des passages bien sympas ou j’ai rigolé mais bon c’est maigrichon le scenario je trouve…. La seule chose j’ai adoré les acteurs… Jennifer Aniston est énorme en garce et Colin farrell, qui se trouve etre un de mes acteurs préférés à presque réussi à ce que je le «  »deteste » » dans son role de boulet lol!!
    enfin c’était pour passer le temps et ne pas me prendre la tête pour ca c’est réussi…

  2. Je suis d’accord avec toi Silaine. J’étais prête à avoir mal aux joues à force et à pleurer (de rire bien sûr) mais je suis sortie indemne… Dommage.
    Il y a de bons passages mais au final c’est moyen… Moi je m’attendais à LA comédie de l’été, je sais pas top pourquoi mais bon. J’ai adoré Jennifer Aniston! Elle devrait avoir plus de rôles comme celui-là.
    Enfin c’est bête que le scénario n’était pas plus puissant parce qu’il y avait matière. Un 2ème film est peut-être en préparation (http://popmovies.blog.free.fr/index.php?post/2011/07/27/Comment-tuer-son-Boss-%3A-la-bande-annonce-VF-la-suite-en-preparation) et s’il doit se faire, espèrons qu’il soit nettement mieux!

  3. J’ai senti qu’ils n’ont pas du s’ennuyer sur le plateau de tournage.

    Entre une Jennifer Aniston qui change de registre humoristique, un Colin Farrell en beauf de première, et un Kevin Spacey détestable comme pas possible, et en face… trois boulets + un pseudo tueur à gage (Jamie Foxx, coéquipier de CF dans « Miami Vice ») avec un nom à coucher dehors…

    Faudrait que je me tente le film en VO…

    A noter qu’à la fin du film, il y a quelques bonus.

  4. Contente de lire enfin une bonne critique ! J’ai totalement accroché à ce film délirant mais très bien maitrisé, alors qu’à la base je m’attendais au pire. 🙂
    Par contre je pense qu’il faut vraiment le voir en VO, je me demande comment est réalisé le doublage car beaucoup de ceux qui l’ont vu en VF ont semblé déçus.

    • Et bien je crois qu’il faut à mon tour que je le voie en VO !!! En voyant le casting, je n’avais pas trop peur. Et pour l’avoir vu deux fois (en VF, pas toujours le choix hélas…) j’ai encore mieux apprécié la seconde fois. Bon il faut dire aussi que quand il s’agit de rire je suis plutôt bon public, surtout en semaine après le travail 😀 Le seul film récent qui m’a déçu (dans le genre comédie américaine) c’est « Bad teacher »…

  5. petit ou grand remerciement à Cantalou qui a bien choisit le film pour me changer les idées. bon film en perspective. J. Aniston à très bien joué dans ce rôle. j’ai bien apprécié.

    • Content que tu ais apprécié car ce film n’a pas plu à tout le monde, c’est vrai que l’humour est particulier.
      Bon ceci dit le Cantalou est de bon conseil pour les films (je crois qu’il n’y a que deux ou trois films sur lesquels on n’avait pas la même opinion ^^)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s