À chaud : « R.I.F. (Recherches dans l’Intérêt des Familles) » (note : 4/5)

Ce n’est pas le film d’action auquel je m’attendais, mais j’ai beaucoup aimé. Franck Mancuso signe un film au suspense haletant, dans la lignée de son « Contre enquête ». De très bons comédiens, des rebondissements, une intrigue bien maîtrisée.

Ma note : 4/5.

Critique prochainement.

Publicités

6 réflexions au sujet de « À chaud : « R.I.F. (Recherches dans l’Intérêt des Familles) » (note : 4/5) »

    • Bonjour Marine, pour la critique je ne sais pas encore quand je vais la rédiger (je suis en train de prendre pas mal de retard…) mais j’espère d’ici la semaine prochaine.
      En quoi ce film ne t’a pas plu ? Quand je l’ai vu je me souviens qu’un jeune couple est sorti de la salle un peu avant la moitié du film, et je me souviens avoir lu des critiques plutôt négatives sur d’autres site. Ce qui revient souvent c’est la « lenteur » du film, le fait qu’il ne se passe parfois pas grand chose… Surtout par rapport à la bande-annonce. C’est d’ailleurs ce que je laisse entendre dans la toute première phrase de l’article, je m’attendais à un film d’action et au final ce n’est pas du tout ça. Mais j’ai malgré tout bien aimé. En fait je crois que c’est un peu le style de films de Franck Mancuso. Lorsque j’ai vu « Contre-enquête » à l’époque de sa sortie, je m’attendais à un film dans la lignée de « 36 Quai des Orfèvres » (où il était scénariste) et finalement l’amie qui m’accompagnait s’est endormie avant la fin… Mais j’ai revu ce film par la suite avec plaisir en sachant donc à l’avance qu’il n’y avait pas beaucoup d’action. Ça m’a fait un peu le même effet avec « R.I.F. ». Et toi ?

      • En fait, je l’ai trouvé extrêmement brouillon et caricatural. A la place de me sentir devant un vrai long-métrage j’ai vraiment eu la sensation de voir un épisode d’une série criminelle française… Et il faut dire que je n’ai pas du tout accroché à la façon dont il a été tourné (photographie sombre, caméra sur épaule). Mais après c’est vrai que ça dépend des goûts.
        Si jamais ma critique plus détaillée est en ligne : http://www.behind-the-screen.fr/article-critique-rif-recherches-dans-l-interets-des-familles-franck-mancuso-fib-portes-disparus-versi-83494410.html 🙂

        • Franck Mancuso a collaboré sur « Commissaire Moulin » me semble-t-il. Donc ça explique peut-être le style qui te rappelle ce genre de séries (bon comme moi j’aimais bien ces séries ça ne me dérange pas). Par contre honnêtement je n’ai pas trop fait attention à la façon dont c’était filmé… Enfin rien ne m’a sauté aux yeux. Tu as trouvé ça sombre ? Il faudrait que je le revoie pour faire attention au côté « technique » en fait. Autant hier sur « Green Lantern » certaines choses m’ont sauté aux yeux, là sur R.I.F je devais être à fond dans l’histoire 😀 Par contre si tu l’as vu dans une salle qui est équipée pour la 3D ça peut être une explication ^^

          Merci pour le lien, je vais allez lire ton article 🙂

          • L’ambiance visuelle est en général assez sombre j’ai trouvé oui. Et j’ai du mal avec un trop grande dose de scènes filmées par une caméra sur l’épaule, qui manquent de stabilité, et les gros grains d’images… J’ai du mal à m’expliquer, je sais que cet effet et voulu mais je n’accroche pas trop au traitement de l’image qui a été fait. C’est là que je me rend compte que la photographie d’un film peut beaucoup jouer pour moi, au fait si j’arrive ou non, à accrocher au scénario (sauf scénario excellent bien sûr) !

            • Je t’avouerai que je fais rarement attention à la photographie d’un film, et que je serais incapable de te dire quels films j’ai préférés visuellement (à part pour la 3D où là je « surveille » histoire de juger si elle est bien faite, utile ou au contraire pas indispensable). Parfois sur certaines scènes je vois bien une différence de grain, voire de netteté, et me dis qu’ils ont pris un autre type de caméra pour filmer mais ça s’arrête là. Peut-être devrais-je m’y intéresser aussi par curiosité 🙂

              Par contre il y a quand-même des séances où je fais attention à la luminosité de l’image et essaie de deviner si c’est volontaire de la part du réalisateur ou si c’est un défaut : c’est quand je vois des films en 2D dans des salles équipées d’un écran argenté/métallisé, lesquels écrans sont réputés pour beaucoup altérer la qualité de l’image (surtout la lumière) en fonction de l’endroit où tu te situes dans la salle (éviter les extrémités…)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s