À chaud : « Tu seras mon fils » (note : 4/5)

Les films sur les relations père-fils se sont faits plutôt nombreux ces derniers temps. Mais celui-ci est bien différent de « Mon père est femme de ménage » ou « Le fils à Jo ». Là il s’agit de la relation extrêmement compliquée entre un propriétaire de domaine viticole et son fils qu’il méprise et rejette. Une histoire originale, prenante, très bien jouée et dans des décors naturels magnifiques : les vignes du Bordelais. Un film touchant et surprenant.

Ma note : 4/5.

Une critique complète est maintenant disponible ici.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s