Drive

Affiche du film "Drive"

Affiche du film "Drive"

Depuis que j’ai « découvert » Ryan Gosling dans « Blue Valentine » et plus récemment dans « Crazy, stupid, love« , je surveille les sorties de films dont il fait partie du casting. Je ne pouvais donc pas passer à côté de « Drive », film dont il tient le rôle principal et a participé à l’élaboration en choisissant le réalisateur : Nicolas Winding Refn. Ce dernier a d’ailleurs reçu le prix de la mise en scène à Cannes 2011, et la critique est unanime au sujet du film, considéré comme un chef d’oeuvre. A tort ou à raison ?

Le Chauffeur (Ryan Gosling), personnage froid, discret et peu bavard...

Le Chauffeur (Ryan Gosling), personnage froid, discret et peu bavard...

Nous sommes en pleine nuit, dans une zone industrielle de Los Angeles. Un homme est au volant d’une puissante voiture, et attend : il vient d’enclencher le chronomètre d’une montre fixée au volant, et semble attendre quelqu’un, multipliant les regards vers une sorte d’entrepôt. Pendant ce temps, la radio retransmet un match sur le point de se terminer. L’homme semble s’impatienter, lorsque surgit un type cagoulé, qui s’installe à l’intérieur de la voiture avec son butin et attend nerveusement que son complice le rejoigne. Le trio parvient à démarrer sur les chapeaux de roue au moment où la Police, prévenue d’un cambriolage, arrive. S’en suit une course poursuite mouvementée dans les rues de Los Angeles, qui se termine dans le parking du stade, à la fin du match, permettant ainsi aux trois occupants de se disperser dans la foule et de fuir. Le Chauffeur vient d’accomplir une de ses missions nocturnes : participer à des braquages en attendant les voyous à la sortie de leur cible, et en leur permettant d’échapper à la Police. Jamais armé, il se contente d’être présent à un endroit stratégique, et attend au maximum cinq minutes avant de repartir, accompagné ou seul. Pilote hors-pair, il parvient toujours à semer les policiers et à lâcher les voyous dans la nature. Le jour, il travaille pour Shannon, son mentor, en tant que cascadeur pour le cinéma. Tout se passe bien pour eux, qui s’apprêtent à connaître les joies des courses de stock-car, parrainés par Bernie Rose et son associé Nino, deux puissants malfrats qui amènent l’argent nécessaire. Le Chauffeur, homme froid, discret, solitaire et peu bavard, se contente parfaitement de cette vie, jusqu’au jour où il croise par hasard sa voisine Irene et son jeune fils Benicio. Quelques services rendus plus tard, ils finissent par sympathiser. Et des sentiments plus forts sont sur le point de s’installer lorsque Standard, le mari d’Irene, sort de prison avec la ferme intention de s’en sortir et de se faire pardonner. Mais l’homme a contracté des dettes en prison et doit participer à un braquage pour rembourser ses créanciers. Mis dans la confidence, le Chauffeur accepte d’aider son voisin et de jouer son rôle habituel. Mais le braquage tourne mal, car il s’agissait en réalité d’un piège. Standard est tué, et le Chauffeur comprend rapidement qu’il va devoir se lancer dans une bataille sans merci contre les commanditaires, Irene et Benicio étant en danger de mort. Pour cela, par amour, il est prêt à risquer sa propre vie… Il n’a de toute façon pas le choix !

Rencontre fortuite entre le Chauffeur (Ryan Gosling) et sa voisine Irene (Carey Mulligan)

Rencontre fortuite entre le Chauffeur (Ryan Gosling) et sa voisine Irene (Carey Mulligan)

Je savais ce que j’allais voir, pour être allé plus loin que la bande-annonce et avoir eu de premiers retours. Résultat je me suis régalé ! L’action est beaucoup moins présente que l’on peut le croire au départ, ce qui peut dérouter les non avertis, mais la réalisation est très bonne, et Ryan Gosling livre une prestation exceptionnelle. Cet acteur fait le film à lui tout seul, entouré de belles voitures et de véritables « gueules ». Avec ce rôle de taiseux, froid et avare en paroles, il est bien loin de son rôle de tombeur dans « Crazy, stupid, love« . Mais tout aussi crédible ! Il faut dire aussi que Nicolas Winding Refn sait le mettre en valeur, autant dans les scènes d’actions que dans de longs silences où seuls les regards et les expressions de visage parlent, et sont lourds de signification. La bande-son est très bien choisie. Film pour cinéphiles, ne vous attendez pas à voir un « Fast & furious » ;-) Et attention à quelques scènes particulièrement violentes mais sans être choquantes, pouvant même prêter à rire (ce qui est voulu par le réalisateur pour donner une dimension particulière à son personnage, naturellement d’un calme olympien mais qu’il ne faut surtout pas chercher…). Chef d’oeuvre ? Pour moi oui, assurément ! Et je ne suis pas le seul à le penser 🙂 Quant à Ryan Gosling, il rejoint la liste des acteurs pour qui j’irais voir un film « les yeux fermés » (en veillant bien à les ouvrir quand-même pendant le film…).

Ma note : 5/5.

Un bonus est disponible ici avec quelques titres entendus pendant la bande-annonce, le générique de début et le film.

Le Chauffeur (Ryan Gosling) vient de se mettre dans de sales draps...

Le Chauffeur (Ryan Gosling) vient de se mettre dans de sales draps...

Photos film : www.allocine.fr (Fiche du film ici)

Publicités

18 réflexions au sujet de « Drive »

  1. Tout a fait de ton avis, c’est un trés bon film. Ce film a attiré mon attention en regardant la bande d’annonce au cinéma. Et j’ai tout de suite accroché. Mais il est vrai que je m’attendais à beaucoup plus d’action mais en public averti grâce à toi, je ne me suis pas sentie déroutée. Ce mélange de scène avec la bonne musique et parfois ces scène sans action ont été mis juste à la perfection au bon moment. c’est vrai qu’il y a des scènes sanguinolentes mais bon ils font partis du film. J’ai passé un trés bon moment au ciné Trés bonne note 4/5

    • Ravi que ça t’ait plu 🙂 Maintenant j’ai hâte de le revoir mais plus « détendu » (en sachant précisément quand sont les scènes violentes) histoire de profiter davantage du jeu d’acteur, de la musique et de ce scénario vraiment bien écrit.

  2. Quand j’avais vu Gran Torino, ça avait été mon coup de cœur indétrônable (jusqu’à ce que je me rende dans les salles obscures pour voir le film de la présente critique) : j’avais reçu une baffe en pleine tronche !
    Parce que même si de nombreux films m’ont vraiment plu (Le Fils à Jo, Toi moi les autres, Et soudain tout le monde me manque, The Artist, Largo Winch, The must be the place, etc.) Drive m’a mis une bonne grosse baffe ! La seconde fois que cela se produit depuis que j’ai la carte UGC !

    Ryan Gosling est l’acteur du moment ! Il a du talent ce jeune Canadien classé acteur, réalisateur, scénariste, compositeur sur sa fiche Wikipédia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Ryan_Gosling), il a tout pour devenir vraiment grand !
    Un rôle « comique » dans la peau de Jacob (CSL), là, il nous offre une prestation digne d’un Daniel Craig… d’un point de vue bavardage et physique (tu-les-touches-et-je-te-défonce-le-crâne-et-plus-si-affinités) 😀
    Au final, on ignore absolument tout de ce jeune mécano/cascadeur/conducteur si ce n’est qu’il a des principes sur lesquels il est inflexible (cf. ses consignes lors de ses courses pour la mafia) ce qui me fait penser un peu à la sage « Le Transporteur ». Sauf que là, RG est vraiment bien plus mystérieux (on ne sait rien de lui), chaleureux avec Irene et Benicio, violent avec ceux qui veulent du mal à sa bien aimée ! Ce qui en fait un personnage que je vais qualifier de charismatique ! Il n’y a qu’à voir une certaine scène dans le motel avec Blanche, sa pseudo complice…

    Et quelle BO !!! Magnifique ! Il faut que je m’achète le CD et dare-dare ^^
    Bon, les lecteurs de ton blog le devineront facilement… pour moi, c’est LE coup de cœur 2011 (pas de coup de cœur en 2010), et comme tu le sais ma note est de 10/5 😀

    Après, je peux comprendre que Drive ne plaise pas à tout le monde ! Surtout ceux qui pensent avoir à faire à un F&F…

    Autres informations, le casting est pas mal, on retrouve :
    – Ron Perlman (Conan, Le dernier des Templiers, la série Sons of Anarchy, Hellboy, King Rising Au Nom Du Roi, Stalingrad)
    – Bryan Cranston (la série Malcom)
    – Oscar Isaac (Sucker Punch, Robin des Bois, Mensonges d’Etat)
    – Carey Mulligan (Wall Street : l’argent ne dort jamais, Brothers, Public Enemies)
    – Christina Hendricks (Mais comment font les femmes ?, Bébé mode d’emploi, la série Mad Men)

  3. Salut,

    Désolé, mais je ne peux pas tomber par hasard sur ces critique dithyrambiques de ce « truc » cinématographique surestimé qu’est Drive et ne pas réagir !
    Non, mais, franchement, il faut arrêter avec cette unanimité autour de ce métrage ! Deux-trois critiques influents l’ont aimé à Cannes et depuis il faut dire que ce film est un « chef d’oeuvre » si on ne veut pas paraître ringard !
    Mais il faut dire la vérité : c’est une bouse ! (oui, je sais, mon jugement est subjectif et je devrais dire : « je n’ai pas aimé », mais j’ai envie d’écrire une bonne grosse généralité aujourd’hui !).
    La scène d’ouverture est du réchauffé ; les ballades nocturnes sur musiques 80’s renvoient aux films de Besson (et pas forcément les meilleurs… Enfin, est-ce qu’il y a de bons films de Besson ?) ; si vous aimez les accès de violence, revoyez plutôt du Verhoeven ; si vous aimez les personnages monolithiques, offrez-vous une vision de quelques Bresson (Pickpocket ou Un condamné à mort s’est échappé) ; la mise en scène est prétentieuse ; le scénario est prévisible, initéressant et bourré de clichés et d’incohérences ; etc.

    Bref, tout ça pour dire que ce film n’est pas fait pour les cinéphiles, mais pour ceux qui se croient cinéphiles !
    Les vrais cinéphiles (s’il en reste !), ceux qui connaissent l’histoire du cinéma parce qu’ils ont vu des films antérieurs à 1990, ne peuvent pas, dans leur grande majorité, aimer ce film !
    Après, tous les goûts sont dans la nature… mais, pitié, si vous avez trouvé ce film pas bon, n’ayez pas peur de le dire !!!!
    Ma note? 1/5
    Ben oui, 1 quand même, il se pourrait bien que les références à Bresson soient volontaires 😉

    Et, pour terminer, petit message à Cantalou_94 : si tu aimes Bryan Cranston, regarde la série Breaking Bad ! Et si tu aimes Ron Perlman, regarde ses premiers films (La Guerre du feu et Le Nom de la Rose, d’Annaud ; La Cité des enfants perdus de Caro et Jeunet) ou encore Blade 2 de del Toro !!

    • Bonsoir,

      Tous les goûts sont dans la nature effectivement et je respecte les choix et les avis de chacun – pour peu qu’ils soient argumentés et constructifs, ce qui est largement le cas ici 🙂 – mais je pense aussi que (surtout sur un blog personnel) si j’ai envie de dire que j’ai aimé un film parce que je l’ai aimé, je n’ai pas à m’en priver ! Ni à avoir peur de le dire 😉 Si c’est le mot « cinéphiles » qui vous dérange, pas de souci je peux le remplacer… Jusqu’à maintenant les quelques critiques négatives que j’avais entendues à propos de « Drive » étaient sur le fait qu’il n’y a pas tant d’action que cela, et que la bande-annonce est trompeuse… En gros, les gens s’attendant à voir du Fast & Furious n’en avaient pas pour leur compte… Ce que je peux (aussi) comprendre. Mais dans l’ensemble, je ne pense pas que les gens qui ont aimé le film et me l’ont fait savoir (pour les connaître) se soient précipités en salle parce que la critique était unanime et parce que Cannes était passé par là (ou plutôt le film était passé par Cannes).

      Pour avoir lu quelques articles et interviews (Winding Refn, Gosling,…) autour de ce film, je n’ai pas encore vu quoi que ce soit à propos de références volontaires à Bresson, donc le 1/5 est peut-être encore trop généreux 😉

      Maintenant par rapport au « réchauffé » c’est vrai que beaucoup de films utilisent des éléments qui ont déjà fonctionné par le passé et sont souvent caractéristiques d’un réalisateur ou d’un acteur, mais en même temps avec le nombre de films qui sortent chaque semaine ça risque d’être de plus en plus compliqué d’innover sans marcher sur les plates-bandes de glorieux (ou pas) anciens !

      En tout cas, et même si l’on n’est pas d’accord sur ce film, merci pour ce commentaire étoffé et constructif 🙂

    • Je n’ai pas dit que j’aimais ces acteurs… je ne fais qu’en parler au cas où ça intéresse les lecteurs…
      Parfois on se dit : lui je l’ai vu quelque part, mais j’arrive plus à savoir où… ben là, y a des éléments de réponse.
      Es todo 😉

  4. alors moi j’ai ADOREEEEEEEEEE!!!!!!!! ce qui m’a vraiment scotché c’est la bande son!!! j’ai absolument craqué! apres les quelques critiques que j’avais pu lire avant d’aller le voir sur les grands écrans décrivaient un acteur exceptionnel… Et je suis absolument d’accord! il est vraiment énorme et j’espère pouvoir le revoir malgré tout dans d’autres rôles ou il causera un peu plus le garçon!!
    l’histoire m’a plutôt plus, et je ne regrette absolument pas d’y avoir été!!!

    Merci Vince et cantalou de me l’avoir conseillé quand je vous avais demande!! 🙂

    pour moi un 5/5 car ça change un peu de tous ces blockbusters américains ou de certains « nanards » français qui reprennent sans cesse les mêmes thèmes et histoires!

    • Ravi que ça t’ait plu ! Si tu veux revoir le beau Ryan dans d’autres rôles plus parlants, tu peux peut-être encore voir « Crazy, stupid, love » ou sinon tenter « Les marches du pouvoir ». Ma préférence va au premier mais dans les deux films il est bon !

  5. Vu hier soir … et j’ai beaucoup, beaucoup aimé !
    Le personnage est fabuleux, calme, précis, réfléchi et… quand il le faut, il sait se battre ou sourire… 😉 Certes, beaucoup s’attendaient à un film style F&F, d’où leur déception j’imagine ! Pour ma part, 4/5 !!!

  6. Ben oui, malheureusement, il y a un « certain » décalage, pour ne pas dire un décalage « certain » dans les sorties entre la France et la Belgique !!!
    Sauf pour le Tintin de Spielberg… 😉 origine belge oblige…. nous avons eu l’avant-première « mondiale » !!! Mdr…

    • Oui enfin vous avez justement plus souvent les films américains avant nous (à part « Beginners » qui était annoncé « prochainement » à De Brouckère la dernière fois que j’y suis allé, alors que je l’avais vu depuis deux ou trois mois 🙂 Mais la plupart du temps… Pour Tintin ça s’est joué à un coup de Thalys !!!

    • Manque de temps ou pas motivée ? Comment le film a-t-il été accueilli en Belgique ? Spielberg a respecté certaines choses de ce qu’on connait de Tintin, mais aussi pas mal joué avec les différentes B.D. pour élaborer son scénario !

      • Pas vraiment motivée mais surtout, j’attendrai que tout le monde l’ait vu !!! Les files sont énooooooooormes…. Et je suis curieuse quand même de voir ce qu’il a fait de Tintin !
        En tout cas, le film a été super bien reçu, c’est clair !!!

  7. Comme on dit il n’est jamais trop tard,j’ai envie de laisser un pti commentaire bien que le film est sorti en 2011 …je n’avais pas pu voir le film fin 2011 faute de tps ,exam… bref en tout cas j’ai pu enfin savourer ce triller renversant , et ce film m’a donner comme un second souffe , avec peu de dialogue, tout etait dans l’attitude, dans les mimique et la com non verbale des acteurs bref une tuerie que j’ai pu apprécié. chaque minute du film etait que des moment de pur bonheur, le message du film est claire, comme dans les dialogues, y a rien a comprendre mais tout a ressentir, dommage pour ceux qui ont pas pu se mélanger et se laisser envahir d’emotion, en tout cas c’est claire j’ai adorrrrrrrrrrrrééééééééééé et l’acteur Ryan pffff no comment lol il joue pas il incarne son personnage, et ca lui va tellement bien, et la BO je lai commandé pour l écouter en voiture lol , vous avez compris j’ai vaiment aimé , les musiques me transporte et me font oublier cette jolie sté de vampire bref lol je pense que jvais arrêter la, bonne soirée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s