Le pacte [Note : 3/5 – Critique courte]

Affiche du film "Le pacte"

Affiche du film "Le pacte"

Synopsis : Il y a des pactes qu’on ne peut renier. Après que sa femme se soit fait violemment agresser, Will Gerard est contacté par une mystérieuse organisation. Face à une police inefficace et incompétente, un groupe de citoyens s’est réuni pour faire respecter la justice. Ils proposent à Will de venger sa femme en éliminant le coupable en échange d’un petit service qu’il devra leur rendre plus tard.
Lorsqu’il comprend que pour effacer sa dette il devra lui aussi tuer un homme, il va réaliser qu’il est pris au piège et que les membres de cette organisation sont implantés à tous les niveaux de la société.

Will Gerard (Nicolas Cage) soutient sa femme Laura (January Jones), victime d'un viol et d'une agression sauvages

Will Gerard (Nicolas Cage) soutient sa femme Laura (January Jones), victime d'un viol et d'une agression sauvages

Mon avis : Intrigué par la bande-annonce et attiré par le casting (Nicolas Cage, January Jones et Guy Pearce notamment), je suis allé voir ce film sans attente particulière. On y retrouve un couple sans histoire – un professeur, Will Gerard (Nicolas Cage) et une musicienne, Laura Gerard (January Jones) -, amoureux, profitant de la vie à La Nouvelle Orléans. Mais un soir tout bascule : Laura se fait agresser et violer en sortant d’une répétition, et se retrouve à l’hôpital. Prévenu plus tard (portable coupé lors d’une soirée jeux), Will est sous le choc lorsqu’il découvre sa femme sérieusement amochée. Perdu dans ses pensées, s’en voulant terriblement de ne pas avoir été présent, il est particulièrement vulnérable lorsqu’un homme mystérieux, Simon (Guy Pearce), lui propose avec l’aide de son association de venger Laura… Cette rencontre va plonger Will dans un sacré pétrin… Nicolas Cage est efficace et convaincant dans la peau de son personnage, sans en faire des tonnes (on est loin de l’ambiance « Hell Driver » par exemple). L’histoire est intéressante, il y a du suspense, de l’action, mais aussi quelques longueurs… Ce qui donne au final un film sympathique, sans être exceptionnel, et qui se regarde sans problème.

Ma note : 3/5

Photos : www.allocine.fr (Fiche du film ici)

4 réflexions au sujet de « Le pacte [Note : 3/5 – Critique courte] »

  1. Rien de nouveau dans le genre, un scénario plutôt faiblard sans aucune originalité, avec quelques longtemps… cette histoire de vengeance se montre ordinaire et sans surprise, on aurait pu s’attendre à un peu plus d’action et de rythme, ah si une belle poursuite de voiture mais bon on reste sur notre fin quand même. On s’attendait à mieux de Nicolas Cage … mais malgré ça il se regarde simplement … « le hibou ravit jubile » c’est tout ce que j’ai à dire LOOOL

    • Merci Caroline pour ce premier commentaire 🙂 Je serais curieux de savoir ce que ça donne en VO la fameuse phrase clé… Le hibou ravi jubile… C’est aussi ce que j’ai retenu en sortant de la salle ^^

  2. J’ai trouvé ce film génial, j’aime tous les films qui font réfléchir à quoi pourrait ressembler notre société si jamais on se laisse entraîner. J’ai sans arrêt fait un parallèle avec Anonymous qui est un mouvement pacifiste et que je soutiens mais qui sait si ce mouvement ne peut pas devenir du n’importe quoi dans quelques années ? C’est un film qui fait réfléchir, j’ai surtout apprécié ce film pour son scénario et du reste j’ai bien accroché à la mise en scène 🙂 5 étoiles pour moi. Un film que je rapproche à Equilibrium, Time Out ou encore Idiocraty où je pense que les réalisateurs sont des visionnaires. Cela n’engage que moi 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s