A chaud : « Chronicle » (note : 4/5)

Je n’attendais vraiment rien de ce film (c’est une combinaison entre l’heure de la séance et la taille de la salle qui m’a décidé, c’est pour dire…) et au final j’ai passé un bon moment ! Alors certes, c’est parfois un peu gros (mais c’est aussi l’esprit du film, un bon délire à l’américaine), un peu longuet au milieu, mais dans l’ensemble j’ai bien aimé. L’action et les effets spéciaux sont au rendez-vous, l’humour n’est pas oublié, la réalisation est très originale et le scénario n’est pas si prévisible que l’on pourrait le craindre avec ce genre de film. Un bon divertissement avec des acteurs peu/pas connus ! Pour le vivre à fond, je vous conseille une grande salle (grand écran) et une rangée proche de l’écran. Par contre attention, certaines images peuvent faire un peu mal aux yeux (surtout si l’on est sensible des yeux).

Ma note : 4/5

Critique prochainement

Advertisements

3 réflexions au sujet de « A chaud : « Chronicle » (note : 4/5) »

  1. Les supers pouvoirs sont à la mode et le cinéma s’en donne à cœur joie… moi qui adooore ce genre et bien c’était une petite déception pour ce film pour lequel j’en attendais plus de satisfaction. Déjà je ne suis pas trop fan de film avec caméra en mode documentaire …. Les effets spéciaux sont bons mais voilà j’ai pas vraiment été accrochée par l’histoire… savoir gérer l’arrivée de pouvoir lorsqu’on est un ado … en résumé : ne pas mettre des pouvoirs entre toutes les mains ^^

    • Je te rejoins sur la façon dont le film a été filmé ! C’est bien à petite dose mais à force ça devient un peu gênant. Ce film fait mal aux yeux, également à cause de certaines scènes avec des sortes de flashes ^^

  2. Des supers pouvoirs (télékinésie) entre les mains d’adolescents…
    Morale de l’histoire : ne pas sous-estimer les personnes faibles en apparence, ne pas réveiller l’eau qui dort, respecter autrui !

    Le film nous montre la découverte de ces fameux pouvoirs, puis l’évolution de ces derniers ainsi que l’évolution des trois jeunes (ils gagnent en maturité)… jusqu’à ce que l’un d’eux pète un câble et passe du côté obscur de la force !

    2,5/5

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s