A chaud : « Les infidèles » (note : 4/5)

Un film très original, drôle mais pas que, qui montre certains aspects de l’infidélité : l’insouciance, le désir, la détresse… Sous forme de « sketches » indépendants (mais toujours sur le même thème et avec les deux mêmes acteurs), on se retrouve successivement en compagnie de deux séducteurs invétérés, d’un homme marié qui se retrouve seul en séminaire en province et veut à tout prix profiter de l’occasion pour aller voir ailleurs, d’un dentiste qui a une liaison avec une jeune ado – conflit de générations, façon de parler -, et de plusieurs autres spécimens d’infidèles. Chaque sketch est différent, chaque histoire – et chaque infidélité – est différente, et cela nous permet d’admirer une superbe palette de jeu d’acteurs, Gilles Lellouche et Jean Dujardin devant jouer des personnages parfois aux antipodes l’un de l’autre. Avec réussite ! Dans leur propre sketch, qu’ils ont réalisé, les deux amis et compères se lâchent totalement… A leurs côtés, on retrouve aussi quelques acteurs confirmés comme une Géraldine Nakache aussi énervée que cocue, une Isabelle Nanty aussi touchante que blasée, un Guillaume Canet et un Manu Payet que l’on est pas près d’oublier, et j’ai été particulièrement touché par le sketch mettant en scène Jean Dujardin et Alexandra Lamy, laquelle réussit à faire passer en peu de temps des sentiments très forts à l’écran. Un film cru par moments (certains diront « vulgaire » mais on en voit bien plus à la télé…), qu’il vaut donc mieux éviter de montrer aux enfants… Un film qui ne vous laissera probablement pas insensible… Un film qui m’a beaucoup plu !

Ma note : 4/5

Critique prochainement

Advertisements

6 réflexions au sujet de « A chaud : « Les infidèles » (note : 4/5) »

  1. Chapeau à l’équipe du film !

    Jean Dujardin, Gilles Lellouche, Guillaume Canet et les autres acteurs, ils sont tout simplement magiques !
    Certaines personnes se plaignent de la vulgarité, mais est-ce que ce n’est pas quotidien quand on regarde le petit écran, certains films US qui font bien pires, mais là, « on nuance »…
    C’est le genre de film à prendre au centième degré !
    On voit à quel point « nos » infidèles sont pathétiques ! Mais je pense que l’on oublie les sketchs tels que celui où GL incarne un dentiste plutôt mal dans sa peau ou encore celui entre Alexandre Lamy et JD (là, je ne vois pas où est-ce que la notion de vulgarité peut entrer en compte !!!).

    Clairement LE coup de cœur de ce début d’année 2012 !
    Ma note : 5/5

  2. Ce qui est bien en passant après vous, c’est qu’on n’a plus rien à dire 😀
    Ah si … il faut que je toruve les musiques du film.
    Plus sérieusement… Guillaume Canet m’a fait mourir de rire. JD déchire dans certains sketchs que ce soit sur le plan personnage comme sur le plan du professionnalisme.
    Encore un duo mémorable.

    • Oui comme tu dis, encore un duo mémorable ! Jean Dujardin a vu son talent récompensé par de nombreuses récompenses ces dernières semaines et c’est tant mieux 🙂
      J’espère qu’un jour Gilles Lellouche sera aussi récompensé (au moins en France) car j’adore cet acteur capable de jouer beaucoup de choses.

  3. Très bon film, drôle, des dialogues acides, qui tapent dans le mil, plein d’humour et parfois de méchanceté mais tellement réaliste … l’infidélité masculine vue sous toutes ses formes, en une succession de stckeches avec des situations différentes, une belle réussite, on sourit, on éclate de rire car certains dialogues sont vraiment excellent. A l’opposé du bon gout, du politiquement correct et parfois cash mais tellement drôle. DUJARDIN et LELOUCHE merveilleux. Avec 2 scènes complétement différentes qui sortent du lot : celle avec Alexandra Lamy et celle des AA (Adultères Anonymes lool). Même si c’est une comédie elle n’est peut être pas à mettre devant les yeux des plus jeunes ^^
    NOTE : * * *

    • Merci Caroline 🙂

      J’ai moi aussi beaucoup aimé les scènes (très puissantes) entre Jean Dujardin et Alexandra Lamy, mais deux autres sketches m’ont aussi bien tapé dans l’oeil pour l’interprétation très juste des deux acteurs (à tour de rôle) : celui de l’infidèle au séminaire, presque pathétique tant il est loser, et celui du dentiste qui sort avec une « gamine » qui n’est visiblement pas sur la même longueur d’onde. Un film à revoir !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s