Quelques micro-critiques en vrac… (Le temps de l’aventure, Effets secondaires, 20 ans d’écart, Du plomb dans la tête, Möbius)

Vous l’aurez sûrement noté, j’ai encore (et toujours…) du retard dans la rédaction de mes critiques mais aussi dans la publication des photos et vidéos de mes dernières avant-premières. En attendant de pouvoir écrire les articles qui vont bien sur ces films, voici un petit bilan.

« Le temps de l’aventure » : note : 3/5

J’ai découvert ce film, dont la sortie est prévue le 10 avril, tout à fait par hasard, à l’occasion d’une projection « Label des Spectateurs UGC ». Il retrace une journée dans la vie d’une actrice de théâtre (interprétée par Emmanuelle Devos), qui rencontre un homme mystérieux et triste (interprété par Gabriel Byrne) dans le train . Comme je l’ai écrit dans le questionnaire à remplir à l’issue de la projection, je ne serais probablement pas allé voir ce film sans qu’on me le recommande vivement. Ce film de Jérôme Bonnell m’a plu dans l’ensemble, essentiellement pour le jeu d’Emmanuelle Devos (le talent) et de Gabriel Byrne (la classe). On trouve aussi dans ce film quelques seconds rôles savoureux ! Après l’histoire est plutôt banale, pour un film original. Je lui accorde le Label UGC mais de justesse !

« Effets secondaires » : note : 4/5 – Avant-première : vidéo – photos

C’est à l’UGC Ciné Cité Les Halles que j’ai eu la chance de découvrir ce film, et de voir son réalisateur Steven Soderbergh et son acteur principal Jude Law, venus présenter rapidement la séance. L’histoire est captivante, avec des rebondissements et un dénouement inattendu, et le casting étoilé est à la hauteur. Mention spéciale à la jolie Rooney Mara que je n’avais vue jusqu’à maintenant que dans le dernier « Millenium« , et aussi dans « Be Bad ! » sans même que je ne la remarque… Catherine Zeta-Jones est également très efficace dans son rôle.

« 20 ans d’écart » : note : 5/5 – Avant-première : vidéophotos

J’ai eu la chance d’assister à l’avant-première officielle du film « 20 ans d’écart » organisée au Gaumont Opéra Capucines en présence d’une grande partie de l’équipe du film, et de nombreux et prestigieux invités. J’aime beaucoup Virginie Efira, dont la filmographie est déjà bien fournie et dont beaucoup de films m’ont plu. Et j’ai découvert il y a peu (grâce à l’excellent « Comme des frères » d’Hugo Gélin) le talentueux et prometteur Pierre Niney. Ce film de David Moreau partait donc avec un à priori positif. Et il a répondu à mes attentes ! Du rire, des scènes inoubliables, de l’émotion… On croit aux personnages et à leur histoire, une vraie bouffée de fraîcheur !

« Du plomb dans la tête » : note : 3/5

Après Arnold Schwarzenegger dans « Le dernier rempart« , au tour de Sylvester Stallone de surfer sur le succès des Expendables. Bastons, gros bras, règlements de comptes… une recette somme toute classique, mais qui fonctionne. Bien sûr il ne faut pas s’attendre à du grand cinéma ni à vivre un moment culturel intense… Mais ce film est un bon divertissement sans prise de tête, avec comme point d’orgue la confrontation entre « Sly » et Jason Momoa.

« Möbius » : note : 4/5 – Avant-première : vidéophotos

Une autre avant-première de prestige, cette fois-ci à l’UGC Normandie, dans le cadre de « L’avenue du cinéma 2013 ». Film que j’ai pu revoir peu après dans le cadre d’une projection privée organisée par EuropaCorp en présence du réalisateur Eric Rochant, avec qui le débat fut très intéressant et instructif. Le film ? Si le sujet est l’espionnage dans le monde de la finance, c’est avant tout une histoire d’amour. Dans des cadres somptueux ou dépaysants (Monaco, le sud de la France, Moscou…), l’intrigue se met en place rapidement et nous tient en haleine jusqu’à la fin. Jean Dujardin y est – sans surprise – excellent, et Cécile De France y est comme métamorphosée. A leur côté on retrouve l’excellent Tim Roth, Emilie Dequenne, et quelques très bons acteurs russes ou américains. A noter que le film, dans sa version originale, est à la fois en langue française, russe et anglaise. Et la bande originale du film, signée Jonathan Morali (Syd Matters) colle bien au film, avec également deux titres des Choeurs de l’Armée Rouge. Oui, j’ai beaucoup aimé « Möbius » !

2 réflexions au sujet de « Quelques micro-critiques en vrac… (Le temps de l’aventure, Effets secondaires, 20 ans d’écart, Du plomb dans la tête, Möbius) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s