Quelques micro-critiques en vrac… (Le temps de l’aventure, Effets secondaires, 20 ans d’écart, Du plomb dans la tête, Möbius)

Vous l’aurez sûrement noté, j’ai encore (et toujours…) du retard dans la rédaction de mes critiques mais aussi dans la publication des photos et vidéos de mes dernières avant-premières. En attendant de pouvoir écrire les articles qui vont bien sur ces films, voici un petit bilan.

« Le temps de l’aventure » : note : 3/5

J’ai découvert ce film, dont la sortie est prévue le 10 avril, tout à fait par hasard, à l’occasion d’une projection « Label des Spectateurs UGC ». Il retrace une journée dans la vie d’une actrice de théâtre (interprétée par Emmanuelle Devos), qui rencontre un homme mystérieux et triste (interprété par Gabriel Byrne) dans le train . Comme je l’ai écrit dans le questionnaire à remplir à l’issue de la projection, je ne serais probablement pas allé voir ce film sans qu’on me le recommande vivement. Ce film de Jérôme Bonnell m’a plu dans l’ensemble, essentiellement pour le jeu d’Emmanuelle Devos (le talent) et de Gabriel Byrne (la classe). On trouve aussi dans ce film quelques seconds rôles savoureux ! Après l’histoire est plutôt banale, pour un film original. Je lui accorde le Label UGC mais de justesse !

« Effets secondaires » : note : 4/5 – Avant-première : vidéo – photos

C’est à l’UGC Ciné Cité Les Halles que j’ai eu la chance de découvrir ce film, et de voir son réalisateur Steven Soderbergh et son acteur principal Jude Law, venus présenter rapidement la séance. L’histoire est captivante, avec des rebondissements et un dénouement inattendu, et le casting étoilé est à la hauteur. Mention spéciale à la jolie Rooney Mara que je n’avais vue jusqu’à maintenant que dans le dernier « Millenium« , et aussi dans « Be Bad ! » sans même que je ne la remarque… Catherine Zeta-Jones est également très efficace dans son rôle.

« 20 ans d’écart » : note : 5/5 – Avant-première : vidéophotos

J’ai eu la chance d’assister à l’avant-première officielle du film « 20 ans d’écart » organisée au Gaumont Opéra Capucines en présence d’une grande partie de l’équipe du film, et de nombreux et prestigieux invités. J’aime beaucoup Virginie Efira, dont la filmographie est déjà bien fournie et dont beaucoup de films m’ont plu. Et j’ai découvert il y a peu (grâce à l’excellent « Comme des frères » d’Hugo Gélin) le talentueux et prometteur Pierre Niney. Ce film de David Moreau partait donc avec un à priori positif. Et il a répondu à mes attentes ! Du rire, des scènes inoubliables, de l’émotion… On croit aux personnages et à leur histoire, une vraie bouffée de fraîcheur !

« Du plomb dans la tête » : note : 3/5

Après Arnold Schwarzenegger dans « Le dernier rempart« , au tour de Sylvester Stallone de surfer sur le succès des Expendables. Bastons, gros bras, règlements de comptes… une recette somme toute classique, mais qui fonctionne. Bien sûr il ne faut pas s’attendre à du grand cinéma ni à vivre un moment culturel intense… Mais ce film est un bon divertissement sans prise de tête, avec comme point d’orgue la confrontation entre « Sly » et Jason Momoa.

« Möbius » : note : 4/5 – Avant-première : vidéophotos

Une autre avant-première de prestige, cette fois-ci à l’UGC Normandie, dans le cadre de « L’avenue du cinéma 2013 ». Film que j’ai pu revoir peu après dans le cadre d’une projection privée organisée par EuropaCorp en présence du réalisateur Eric Rochant, avec qui le débat fut très intéressant et instructif. Le film ? Si le sujet est l’espionnage dans le monde de la finance, c’est avant tout une histoire d’amour. Dans des cadres somptueux ou dépaysants (Monaco, le sud de la France, Moscou…), l’intrigue se met en place rapidement et nous tient en haleine jusqu’à la fin. Jean Dujardin y est – sans surprise – excellent, et Cécile De France y est comme métamorphosée. A leur côté on retrouve l’excellent Tim Roth, Emilie Dequenne, et quelques très bons acteurs russes ou américains. A noter que le film, dans sa version originale, est à la fois en langue française, russe et anglaise. Et la bande originale du film, signée Jonathan Morali (Syd Matters) colle bien au film, avec également deux titres des Choeurs de l’Armée Rouge. Oui, j’ai beaucoup aimé « Möbius » !

A chaud : « Turf » (note : 3,5/5)

Après avoir lu quelques critiques négatives sur le film, j’ai été agréablement surpris. L’histoire n’est pas forcément transcendante, mais les acteurs se sont beaucoup investis et réussissent à rendre certaines scènes particulièrement savoureuses. Mention spéciale à Edouard Baer que j’ai beaucoup aimé dans ce film, et aussi à Lucien Jean-Baptiste que je connaissais mal. Alain Chabat et Philippe Duquesne sont fidèles à eux-mêmes. Quelques caméos sympathiques sont à noter. Après l’humour est parfois un peu « trop » : trop lourd ou trop répétitif. Mais heureusement ce n’est pas en permanence. Bref pour moi le casting est à la hauteur, mais ce n’est pas le film que je préfère dans la filmographie de Fabien Onteniente.

Ma note : 3,5/5

A chaud : « Flight » (note : 3/5)

Le film m’a plu dans l’ensemble, le sujet m’a intéressé (je m’intéresse – de loin – à l’aviation), et j’ai trouvé la prestation de Denzel Washington excellente, convaincante. De même que celles de Don Cheadle, John Goodman (bien décalé) et de la belle Kelly Reilly. Mais le film est trop long… Je ne saurais pas citer de passages en particulier à supprimer, car je pense que la plupart des moments un peu longuets servent l’intrigue et aident à mieux cerner la personnalité du pilote, mais à plusieurs reprises je me suis un peu ennuyé… A noter une bande originale plutôt sympathique !

Ma note : 3/5

Quelques micro-critiques en vrac… (Amitiés sincères, Intersections, Pas très normales activités, Shadow dancer)

Vous l’aurez sûrement noté, j’ai pris du retard dans la rédaction de mes critiques mais aussi dans la publication des photos et vidéos de mes dernières avant-premières (au nombre de quatre pour le moment… et deux nouvelles vont s’ajouter la semaine prochaine avec « Vive la France » et « Les Misérables »). En attendant de pouvoir écrire les articles qui vont bien sur ces films, voici un petit bilan.

« Amitiés sincères » : photos de l’avant-premièrevidéo de l’avant-première – note : 5/5

C’est mon coup de coeur du moment, j’ai adoré ce film. L’histoire est intéressante, touchante, tout en étant drôle. Les acteurs sont convaincants, notamment le trio Lanvin-Anglade-Yordanoff sans oublier la belle Ana Girardot. Un film qui donne le sourire ! A voir d’urgence, et à revoir 😉

« Intersections » : photos de l’avant-première – note : 3,5/5

Roschdy Zem et Marie-Josée Croze à l’affiche, mais aussi Frank Grillo et Jaimie Alexander,  autant le dire le casting est intéressant. Le film aussi, avec beaucoup d’action, de suspense, des rebondissements, et… cette fin qui m’a dérouté : j’ai l’impression d’avoir loupé un épisode, je n’ai pas compris quelque chose. D’où ma note mi-bonne mi-mitigée, car je ne suis pas le seul à avoir eu cette impression. Mais le film reste un très bon divertissement, on ne s’ennuie pas une seconde ! Et peut-être qu’une seconde projection me fera comprendre ce qui m’a échappé…

« Pas très normales activités » : note : 4/5

Attention,  ce film est un OVNI ! Certains vont détester, d’autres vont adorer… Maurice Barthélémy a osé et réussi à faire ce genre de film improbable qu’on ne voit que rarement au cinéma, du pur délire, de la parodie à tout va, mais avec des interprètes efficaces et pas mal de scènes susceptibles de déclencher des fous rires ! A vous de voir, c’est à quitte ou double 🙂

« Shadow dancer » : note : 4/5

Une histoire sombre, une famille dévouée à l’activisme de l’IRA, une femme qui se fait prendre à son propre piège et un flic qui veut aller au bout des choses… Beaucoup de tension tout au long du film, un Clive Owen presque aussi intense que dans « Trust« , une Andrea Riseborough époustouflante… J’ai beaucoup aimé cette réalisation signée James Marsh !

A chaud : « La traversée » (note : 4/5)

J’ai longtemps hésité avant d’aller voir ce film. Mais l’envie de découvrir Michaël Youn dans un registre inhabituel m’a fait franchir le pas. Il y a bien quelques longueurs, et sur certaines scènes l’ancien trublion du Morning-Live fait rire (bien malgré lui) alors que rien n’est drôle dans l’histoire, mais j’ai globalement bien aimé ce film plutôt prenant et au dénouement inattendu. Mention spéciale aux trois actrices.

Ma note : 4/5

Critique prochainement

A chaud : « Stars 80 » (note : 4/5)

J’avais entendu un peu tout et son contraire au sujet de ce film avant d’aller le voir. Mais comme j’aime bien les trois acteurs principaux et comme je suis loin d’être insensible aux « tubes » des années 80, j’y suis allé pour me faire ma propre opinion, et j’ai été agréablement surpris ! La bande-son est bien entendu excellente, les acteurs confirmés font très bien leur travail, et les (anciennes) stars s’en sortent très bien en tant qu’acteurs ! Le film comporte des scènes très drôles, certains acteurs n’hésitant pas à casser leur image (ou au contraire à la jouer à fond), et lorsque le générique arrive on a droit à une sympathique surprise, que vous pourrez apprécier plus ou moins bien en fonction du remplissage de la salle et de l’enthousiasme des spectateurs ! La première fois que j’ai vu le film, je n’avais pas vu autant de monde rester jusqu’à la dernière seconde du générique, et le tout dans une ambiance des plus agréables… Bref ce film donne le sourire, pour ne pas dire la pêche !

Ma note : 4/5

Critique prochainement

A chaud : « Astérix et Obélix : au service de sa Majesté » en 3D (note : 3/5)

Grand fan des aventures d’Astérix, dont j’adore les BD et les dessins-animés « d’époque » (je préfère oublier le « Astérix et les Vikings » sorti en 2006), je suis en revanche toujours un peu frileux quand il s’agit de découvrir ces aventures en film. Le tout premier avec Christian Clavier m’avait plutôt plu, mais j’ai été déçu par « Astérix aux Jeux Olympiques ». Alors certes, j’ai loupé le meilleur… C’est donc sans grande conviction, mais en ayant lu des articles plutôt élogieux, que je suis allé voir ce nouveau film gaulois. Le bilan est dans l’ensemble positif, mais un peu mitigé sur certains aspects. J’ai bien aimé le film dans son ensemble, l’interprétation des acteurs, le casting (avec quelques « apparitions » sympathiques, sans tomber dans l’exagération comme pour « Astérix aux Jeux Olympiques »), mais ai été déçu du traitement de certaines scènes « cultes » qui auraient mérité mieux (cf. le dessin-animé « Astérix chez les Bretons »). J’aurais aimé voir Idéfix tout au long du film. J’aurais aimé voir Gérard Depardieu interpréter certaines scènes (le Rieur Sanglier, la dégustation des tonneaux, l’ivresse d’Obélix…) comme dans le dessin-animé (c’était techniquement faisable, et il aurait été excellent), or certaines choses n’ont à mon sens pas été assez poussées, et les quelques « libertés » prises avec le scénario d’origine (les B.D. « Astérix chez les Bretons » et « Astérix et les Normands ») m’ont un peu dérouté (c’était déjà le cas l’année dernière avec le Tintin de Steven Spielberg). En fait je pense que ce film convient parfaitement à des gens (aussi bien adultes qu’enfants) qui ne connaissent pas beaucoup Astérix (voire pas du tout), un peu moins à des passionnés. Mais ce n’est que mon avis ! La 3D est bien exploitée sur certaines scènes mais rien d’exceptionnel non plus.

Ma note : 3/5

Critique prochainement

A chaud : « Le guetteur » (note : 4/5)

Grand fan de Daniel Auteuil, un peu moins de Mathieu Kassovitz, j’avais envie de voir ce film car le genre policier/thriller est l’un de mes préférés. Je n’ai pas été déçu ! Découvrant (pour une fois) le casting en même temps que le film, j’ai eu le plaisir d’y retrouver des acteurs moins connus mais que j’apprécie tout particulièrement, comme Francis Renaud ou l’excellent Olivier Gourmet (pour ne citer qu’eux). Un film réussi avec de l’action, du suspense, une certaine noirceur, bref j’ai bien aimé !

Ma note : 4/5

Critique prochainement

A chaud : « The secret » (note : 4/5)

Je n’étais au départ pas très chaud pour aller voir ce film… et me suis finalement laissé tenter. Bien m’en a pris car j’ai bien aimé cette réalisation de Pascal Laugier, portée par une excellente Jessica Biel et par des acteurs moins connus mais tout aussi efficaces. L’histoire est surprenante, avec de nombreux rebondissements, le scénario nous tient en haleine tout au long du film (même s’il y a quelques petites longueurs). Un conseil : ne faites pas comme ces deux personnes qui sont sorties de ma salle un quart d’heure avant la fin… ils ont loupé tout le dénouement, et un bon nombre d’explications… Loin d’être un chef d’œuvre, ce film fut pourtant pour moi une bonne surprise !

Ma note : 4/5

Critique prochainement

A chaud : « Les Seigneurs » (note : 4/5)

Le foot, c’était ma passion lorsque j’étais adolescent. Depuis j’ai complètement décroché… C’est donc plus pour le casting impressionnant que pour le sujet que je suis allé voir ce film. Avec une légère appréhension car parfois (une promo monstre n’est pas nécessairement un gage de qualité) ce genre de film déçoit et se résume à la bande-annonce… Néanmoins le nom du réalisateur (Olivier Dahan) m’a rassuré. Et finalement je n’ai pas du tout regretté d’avoir vu cette comédie, certes pas irréprochable, mais qui m’a fait passer un bon moment et beaucoup rire ! Les acteurs se sont visiblement bien amusés, on est dans la caricature mais pas trop, chacun joue son personnage grâce à son propre registre personnel, et la mayonnaise prend bien. Bien sûr il ne faut pas y aller pour le foot, car il y a quand-même un certain nombre de digressions par rapport à ce sport mais peu importe, le but est de rire et c’est réussi ! Mention particulière aux acteurs les moins « drôles » de ce film (c’est voulu bien entendu) : Jean-Pierre Marielle et José Garcia.

Ma note : 4/5

Critique prochainement